Tout le monde veut «sauver» la planète, mais…

Tout le monde veut «sauver» la planète, mais…

PESTICIDES. Nous connaissons la direction. La plupart des paysans aussi. Entre 2008 et 2020, les ventes de produits phytopharmaceutiques pour l’agriculture ordinaire ont baissé de 40 %. Presque la moitié en douze ans. C’est un bon rythme pour ceux qui ont besoin de tirer un revenu de leur ferme qui puisse subvenir aux besoins de leur famille et, si possible, la pérenniser pour la prochaine génération. Utiliser des produits approuvés par la Fédération et mettre en œuvre les mesures environnementales recommandées. Et pourtant, certains pensent que les paysans retirent leurs bottes.

Ainsi, l’adaptation progressive de certains d’entre eux ne convient plus à la volonté de changement radical des autres. Deux visions qui traversent tous les débats sur l’écologie. Quand le Conseil…

L’article complet n’est disponible que pour les abonnés.

Sources :