Thales à la pointe des capteurs et des communications quantiques

Thales à la pointe des capteurs et des communications quantiques

Thales, l’un des 3 000 salariés affectés à l’amont de la recherche et de la technologie, se consacre à l’avenir de l’environnement quantique d’une centaine d’ingénieurs physiciens et chercheurs. « Ces effectifs vont augmenter », déclare Marko Erman, directeur scientifique de Thales. L’équipe d’électronique pour l’aérospatiale, la défense, les transports et la sécurité numérique est aussi quantique qu’elle l’est en intelligence artificielle.

Thales dispose d’un laboratoire de physique quantique au sein du pôle de recherche technologique du campus de l’Ecole Polytechnique à Saclay (Essonne). Il a également créé un laboratoire commun avec le CNRS, unité mixte de physique 137, et Albert Fert, prix Nobel de physique 2007, en est le directeur scientifique.