Science ouverte

Science ouverte

En s’appuyant sur l’opportunité offerte par Internet et le numérique, la science ouverte permet une science plus cumulative et fortement soutenue par le partage de contenus scientifiques. Ainsi, il contribue à l’accélération du processus d’innovation, au développement de nouveaux services à valeur ajoutée, notamment à l’atteinte des objectifs de développement durable par les entreprises du Sud.

Un plan national intégré dans l’écosystème de la science mondiale

Un plan national intégré dans l'écosystème de la science mondiale

En 2018, la France a adopté le Plan National Open Science (PNSO), qui place la recherche française au cœur de cette transformation. A voir aussi : La danseuse Jeanne Morel met son art au service de la science.

Le plan exige un accès libre aux publications et – si possible – aux données de recherche financées par des fonds publics. Il soutient des initiatives majeures de structuration du paysage en termes de publications et de données, car il s’inscrit dans un dynamisme européen et international durable.

Lire aussi

La science ouverte : une dynamique institutionnelle au Cirad

La science ouverte : une dynamique institutionnelle au Cirad

Depuis 2006, le Cirad soutient les principes du libre accès aux connaissances. Voir l'article : Comment Choisir des DEL. Dans sa politique institutionnelle, il assure le renforcement de la diffusion des résultats de la recherche, de l’expertise et de la formation avec des partenaires du Sud dans le domaine de l’agriculture et du développement des zones tropicales, subtropicales et méditerranéennes.

L’objectif du Cirad est de gérer et d’échanger des données et des logiciels de recherche selon les principes FAIR (faciles à trouver, accessibles, interopérables, réutilisables). Dans le cadre du mouvement des données ouvertes et de l’open source, ces pratiques sont devenues des éléments clés d’une politique de science ouverte axée sur une recherche transparente, équitable et responsable qui répond aux exigences des investisseurs en recherche.

L’évolution vers le modèle de données de recherche ouvertes présente plusieurs défis: scientifiques, géo-partenaires et sociaux, organisationnels, normatifs et juridiques. Le Cirad entend ainsi relever ces défis avec une politique scientifique institutionnellement ouverte pour une recherche éthique en solidarité avec ses partenaires.

Sources :