L’Europe se rêve leader de l’intelligence artificielle « digne de confiance »

L’Europe se rêve leader de l’intelligence artificielle « digne de confiance »

La Commission européenne propose un paquet de nouvelles mesures pour mieux réguler l’intelligence artificielle en Europe. Nouveau cadre juridique, plan coordonné actualisé et nouvelle réglementation des machines et équipements, la Commission veut faire de l’Europe le leader de l’intelligence artificielle « de confiance ».

La Commission européenne s’inquiète de l’opacité des algorithmes et souhaite trouver le bon équilibre entre les bénéfices et les risques de l’intelligence artificielle (IA). À l’instar du RGPD, qui protège les données personnelles, l’Union européenne (UE) souhaite protéger les utilisateurs des nouveaux risques de l’IA liés à la sécurité et aux droits fondamentaux. L’UE veut être une source d’inspiration dans le monde entier. « En fixant des normes, nous pouvons ouvrir la voie à une technologie éthique dans le monde entier tandis que l’UE reste compétitive », a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de Digital Europe, via un communiqué de presse.

Sources :