« La réalisation effective de l’ordinateur quantique laisse entrevoir une révolution de rupture qui touchera tous les domaines industriels »

« La réalisation effective de l'ordinateur quantique laisse entrevoir une révolution de rupture qui touchera tous les domaines industriels »

Carte Blanche

Carte Blanche

Spécialiste en IA responsable, membre du Réseau d’experts de l’OCDE en IA (ONE AI) Ceci pourrait vous intéresser : Dans les yeux de Thomas Pesquet : l’arrivée du cargo Dragon à la Station spatiale.

Les capacités de traitement inédites que promet cette technologie encore en développement donneront lieu à de nouvelles applications, note Nozha Boujemaa dans sa carte blanche au «Monde», qui rappelle que la France dispose de scientifiques très talentueux dans ce domaine.

Publié le 21 avril 2021 à 6h30 – Mis à jour le 21 avril 2021 à 14h10 Temps de lecture 2 min.

Flammes. L’infiniment petit ne cesse de nous surprendre et de nous étonner. Plus tôt dans ma carrière, je fabriquais à la main des lasers dits «à écho photonique» et c’était magique de voir une puissante lumière cohérente exploser avec une maîtrise minimale de la physique quantique. L’analogie avec les «échos de spin» dans le champ magnétique m’a conduit à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et à ses applications passionnantes en imagerie médicale.

Ces propriétés quantiques de la matière reviennent au premier plan des sciences et technologies numériques. Cette dualité «onde-matière», ô combien intrigante à travers l’histoire de la science, établit qu’une particule est soumise à un principe de dualité qui défie la logique de l’échelle macroscopique et échappe à l’intuition du monde. Réel: un objet peut être dans différents états tant qu’il n’a pas été mesuré (superposition quantique); deux objets peuvent s’influencer à distance sans aucune communication (principe de non-localité ou intrication quantique).

L’ordinateur d’aujourd’hui fonctionne avec des chiffres binaires avec deux états, 0 et 1. L’informatique quantique fonctionne avec des qubits composés d’états superposés entre 0 et 1, où N qubits sont équivalents à 2N états. 70 bits quantiques superposés contiennent 270 informations (1 zettabit), ce qui équivaut à toutes les informations produites par l’humanité. Cet effet exponentiel a un impact majeur sur la quantité de données qui seront traitées simultanément.

A lire également