«Je n’ai pas assez remis en question la science», dit Berset

«Je n'ai pas assez remis en question la science», dit Berset

Le ministre suisse de la Santé, Alain Berset, a admis jeudi soir avoir commis des erreurs dans la lutte contre le coronavirus. « Je n’ai pas suffisamment remis en question la science au début », a-t-il déclaré sur les ondes de la SRF, lors du programme « Gredig direkt ».

« C’était très confortable » pour le Conseil fédéral d’écouter simplement les conseils de la science au début de la pandémie et de les mettre en œuvre, a-t-il ajouté. « Cela nous a amenés à affirmer que les masques pouvaient même être nocifs. »

De nombreux experts scientifiques pensaient que l’on ne pouvait pas s’attendre à ce que la population utilise correctement les masques sanitaires et que leur manipulation incorrecte pourrait être nocive, poursuit le conseiller fédéral de 49 ans. « Avec le recul, je dois dire que j’aurais dû me poser plus de questions. »

Meilleurs vaccins en Suisse

Meilleurs vaccins en Suisse

Cependant, il rejette l’affirmation selon laquelle le port du masque était découragé parce qu’il y en avait si peu disponibles. A voir aussi : Bioéthique : les « chimères homme-singe », ce n’est plus de la science-fiction…. « Si le gouvernement avait été convaincu à l’époque que les masques seraient utiles, nous aurions simplement dû en finir avec le matériel disponible. »

En revanche, le socialiste de Fribourg salue les décisions prises dans le cadre de la vaccination. Les meilleurs vaccins contre Covid-19 sont utilisés en Suisse, note-t-il. Seuls les vaccins à ARN messager sont administrés, ajoute-t-il, notant que très peu de pays peuvent le faire en été.

Berset a également noté que la crise a renforcé l’esprit d’équipe au sein du Conseil fédéral. Cependant, la situation a parfois été «physiquement très brutale» pour tous les ministres. Après le choc initial, le socialiste était « vraiment épuisé » entre fin avril et mi-mai 2020. Mais heureusement, dit-il, malgré la forte pression, il a quand même pu bien dormir.

Sources :

A lire sur le même sujet