Dans les yeux de Thomas Pesquet : l’arrivée du cargo Dragon à la Station spatiale

Il y a maintenant deux Dragons SpaceX amarrés à la Station spatiale internationale (ISS) : le Crew Dragon de la mission Alpha et le cargo Dragon CRS-22. Ce dernier est arrivé samedi 5 juin, après avoir décollé deux jours plus tôt, du Kennedy Space Center en Floride. « C’était une excellente approche et c’était formidable de voir cela se produire. Nous sommes heureux qu’il soit ici », a déclaré l’astronaute Shane Kimbrough aux contrôleurs de vol après l’amarrage.

Et on comprend leur enthousiasme ! Le cargo transportait 3 328 kg de fret dont deux nouveaux panneaux solaires, des fournitures pour l’équipage, de nouvelles expériences scientifiques, mais aussi de nouveaux passagers : des bébés calmars luminescents et des tardigrades, qui ont rejoint le blob déjà présent dans la Station. spatial.

Le ???? apporté beaucoup de provisions et ?????????? On a donc passé le samedi à faire le ménage : listage minutieux avant ET après stockage, déballage, tri, course contre le pour transférer les échantillons qui doivent être conservés au au Et on n’a pas encore fini de tout déballer ! pic.twitter.com/qhEt5mHYJY

De plus, l’amarrage s’est déroulé sans accroc. Le Dragon CRS-22 de SpaceX étant le deuxième navire ravitailleur à s’arrimer automatiquement à l’ISS, sans l’aide d’astronautes, qui utilisent généralement le bras robotique Canadarm2 pour saisir les cargos entrants et les attacher manuellement à la station. Mais « cela ne veut pas dire que les manœuvres de rendez-vous entre les deux vaisseaux à une telle vitesse et altitude étaient faciles à réaliser », a déclaré l’astronaute Thomas Pesquet. La trajectoire est similaire à celle que nous avons empruntée nous-mêmes à notre arrivée à la Station et une navigation relative et un viseur laser ont été utilisés. Megan et Shane étaient stationnés dans la Coupole pour regarder l’arrivée ».

Arrivée du cargo Dragon CRS-22 à la Station spatiale internationale. © ESA, Nasa, T. Pesquet