Comment cultiver en permaculture

Comment cultiver en permaculture

Comment préparer un terrain pour la permaculture ?

Comment préparer un terrain pour la permaculture ?

L’observation environnementale est l’un des principes fondamentaux de la permaculture. Pour que les plantes se développent au mieux, il faut porter une attention particulière à l’ensoleillement de la parcelle, mais aussi à la présence de couloirs venteux. Lire aussi : Comment fabriquer un savon au citron. Observez votre jardin pendant un an.

Le tableau ci-dessous présente les étapes de préparation du comité culture et explique les objectifs de ces différentes phases.

  • Définissez les contours de la plaque. Cela peut sembler évident, mais cette étape doit être effectuée avec soin. …
  • Vaches. …
  • Aérez le sol. …
  • Nourrissez le sol. …
  • Niveau. …
  • Dans les images, dans les images.

Avant de commencer à planter, votre sol doit être fortement aéré. Rien de plus simple pour cela, il faudra retourner et casser un peu le sol s’il ne s’agit que de gros morceaux de terre très compacts et le mélanger avec du compost ou du terreau.

L’objectif est de créer un petit espace qui s’auto-fertilisera et permettra la récolte de légumes tout au long de l’année, dans le respect des principes de la permaculture. L’automne est vraiment le meilleur moment pour créer de nouvelles parcelles de culture, car la terre aura besoin de tout l’hiver pour s’améliorer.

Articles populaires

Comment debuter un potager en permaculture ?

Comment debuter un potager en permaculture ?

L’objectif est de créer un petit espace qui s’auto-fertilisera et permettra la récolte de légumes tout au long de l’année, dans le respect des principes de la permaculture. Lire aussi : Thomson At Home, la domotique simple pour les extérieurs. L’automne est vraiment le meilleur moment pour créer de nouvelles parcelles de culture, car la terre aura besoin de tout l’hiver pour s’améliorer.

En permaculture, la terre n’est jamais retournée ni creusée. En revanche, la ventilation est autorisée, à une profondeur maximale de 15 cm, avec une griffe ou une grelinette. Placer les plantes les plus hautes au centre facilite non seulement leur accès, mais refroidit également les plus petites plantes.

Commencez par des légumes d’été simples et légers. Le plaisir de cueillir et de déguster vos propres légumes! Vous pouvez également planter des plantes aromatiques (thym, menthe, basilic, verveine, origan, etc.) et des petits fruits comme les fraises. Plantez et semez ce que vous aimez par dessus tout!

Il est souhaitable de préférer un sol ensoleillé, les pentes nord des collines ou des montagnes seront toujours plus complexes à rendre productives, par exemple. Vous avez donc un morceau de terre et son exposition globale qui peut être au nord, au sud, à l’est ou à l’ouest.

Quel support de culture en permaculture ?

Le principe de base de la permaculture est d’encourager la nature pour les cultures: les espèces sont multiples, indigènes et peuvent communiquer entre elles, bien sûr les insecticides et engrais sont interdits et les zones optimisées, ainsi que l’utilisation de l’eau et du soleil. Voir l'article : Comment semer en permaculture.

La planche de culture est simplement une partie rectangulaire du jardin que nous allons cultiver. La largeur de 80 cm est pratique à travailler, avec des passages d’au moins 40 cm.

Légumes cultivés dans une ferme de permaculture

  • Arroche. Rouge, bleu ou vert, il est intéressant car il pousse en été, quand il se débat avec tous les épinards. …
  • Aubergine. …
  • Navet. …
  • Cardon. …
  • Carottes. …
  • Chou. …
  • Concombre. …
  • Côtes de blettes.

Le tableau ci-dessous présente les étapes de préparation du comité culture et explique les objectifs de ces différentes phases.

  • Définissez les contours de la plaque. Cela peut sembler évident, mais cette étape doit être effectuée avec soin. …
  • Vaches. …
  • Aérez le sol. …
  • Nourrissez le sol. …
  • Niveau. …
  • Dans les images, dans les images.

Quand commencer la permaculture ?

L’observation environnementale est l’un des principes fondamentaux de la permaculture. Pour que les plantes se développent au mieux, il faut porter une attention particulière à l’ensoleillement de la parcelle, mais aussi à la présence de couloirs venteux. Sur le même sujet : Yubii home, la nouvelle solution domotique pour la maison ? –. Observez votre jardin pendant un an.

Quelques constantes: Ne jamais laisser la terre nue: vous pouvez utiliser tous les déchets de jardin: brindilles, paillis, paille, foin, déchets de tonte, fumier, feuilles mortes … ou semer de l’engrais vert.

En permaculture, la terre n’est jamais retournée ni creusée. En revanche, la ventilation est autorisée, à une profondeur maximale de 15 cm, avec une griffe ou une grelinette. Placer les plantes les plus hautes au centre facilite non seulement leur accès, mais refroidit également les plus petites plantes.

Si vous pouvez nettoyer votre jardin de plantes à la fin de la saison de récolte, préparez bien le sol au printemps avant le premier semis et la première plantation. Il est important d’ameublir le sol et de desserrer les mottes de terre.